Comment prendre les mesures ?

Règles de base à prendre en compte pour votre sécurité

Le garde-corps est obligatoire dès que les marches surplombent un vide de plus 80 cm de hauteur. La hauteur est d’au moins 1 m pour le garde-corps horizontal (ou d’étage) et de 90 cm pour le garde-corps rampant. L’écartement maximum entre les balustres est de 11 cm maximum. Dans le cas d’un garde-corps à lisses, l’espace entre chaque lisse est de 18 cm maximum. La première lisse doit être à 5 cm du nez de marche.

Norme PMR (personnes à mobilité réduite) : la rampe de l’escalier doit commencer dès le début de l’escalier, la main-courante doit dépasser de 20 cm.

 

La hauteur des marches

Pour assurer un confort lors de la montée, une hauteur de marche doit se situer entre 17 et 21 cm et le giron doit être constant (pour que le pied se pose à plat). Plus le giron augmente et moins les marches sont hautes, plus l’escalier est confortable, à condition que le nombre de marches ne dépasse pas 20 par volée. 

Norme PMR (personnes à mobilité réduite) : hauteur de marche maximum : 18 cm. Giron : 240 mm minimum.

 

La largeur de l’escalier

Il est souhaitable qu’elle soit supérieure ou égale à 70 cm.

Norme PMR (personnes à mobilité réduite) : largeur minimum de l’escalier : 80 cm

largeur-escalier-mesures

 

L’échappée

Mesurée sur la ligne de foulée est d’au moins 1,90 m mais la tendance actuelle préconise 2,10m. Enfin, si la surface des marches est relativement glissante, des bandes ou un revêtement antidérapants évitent les risques d’accident. 

 

Les mesures à prendre pour un devis au plus juste.

  • Hauteur sol fini / sol fini.
  • Vérifier le niveau des sols (RDC et R+1)
  • Hauteur sous-plafond.
  • Epaisseur de la dalle.
  • Détail de la dalle (sa composition : carrelage, chape maigre, béton, faux plafond)
  • Vérifier l’équerrage de la dalle à l’arrivée de l’escalier.
  • Signaler le mode de chauffage (au sol, cljmatisation reversible, convecteurs, ….)
  • Signaler le passage au sol du RDC d’éventuels câbles électriques et tuyaux d’eaux.
  • Forme de la trémie.
  • Longueur de la trémie.
  • Largeur de la trémie.
  • Mesures des différents angles de la trémie (si pas à 90°, prendre les diagonales)
  • Vérifier la verticalité des murs du RDC.
  • Si le mur est isolé, il faut connaître l’épaisseur de cette dernière et sa composition
  • Attention à la norme RT 2012, qui implique souvent que l’escalier ne soit fixé au mur.
  • Si l’escalier est un double niveau, il faut descendre les aplombs pour vérifier que les 2 trémies sont parfaitement superposées.
  • Faire un plan de situation du RDC en positionnant les murs porteurs, cloisons, fenêtre, portes, meubles,…
  • Faire un plan de situation du R+1 en positionnant les murs porteurs, cloisons, fenêtre, portes, meubles,…
  • Faire des photos du chantier, RDC, R+1, dalle,…

 

recul-depart-escalier

Recul d’un escalier et Hauteur

 

hauteur-sol-sol-escalier

 

 

 

 

largeur-tremie-escalier

Largeur et longueur de la trémie

 longueur-tremie-escalier